Comment choisir son vélo électrique ?

Autant que le vélo classique, le choix de son VEA doit prendre en compte certains critères spécifiques. Pour une utilisation optimale, vous aurez besoin d’un vélo qui, non seulement corresponde à l’utilisation à laquelle il sera destiné, mais qui vous offre également plus de stabilité et de flexibilité dans la conduite

 

 

Le type de vélo selon l’utilisation

Ici, vous avez le choix entre un VTT électrique, un VTC électrique ou un vélo de ville. Il est bien connu que les VTT offrent de plus grandes performances en raison de leur praticité sur tout type de terrain et de sa légèreté. Le VTC, un peu moins, mais tout aussi légère. Le vélo de ville, quant à lui, est plus équipé et plus confortable, pour vous permettre de mieux circuler en ville et effectuer vos courses. Ces caractéristiques sont quasi communes aux vélos électriques et classiques. D’autres sont particulières aux VEA.

 

L’emplacement du moteur et de la batterie

Ce facteur influe sur votre stabilité durant la conduite. Selon les marques, le moteur est placé soit dans une roue avant ou arrière, soit dans le pédalier. Dans le pédalier, vous aurez plus l’impression de conduire un vélo classique, ce qui peut être assez confortable. En revanche, l’assistance du moteur dépend de la technologie de la marque. Chez certaines marques, le pédalage n’est pas continue, voire saccadée tandis que chez d’autres, la conduite sera parfaitement linéaire. Choisissez ce qui vous offrira plus de confort et n’hésitez pas à vous tourner vers les avis des précédents clients d’une marque. A défaut du pédalier, certains moteurs se trouvent dans la roue avant ou arrière. Là aussi, le confort dépendra de la marque de vélo. Dans tous les cas, un moteur présent dans l’une des roues donne l’impression que l’on est deux à pédaler.

En ce qui concerne la batterie, elle est placée soit dans le cadre, soit dans le porte bagage. Le premier cas est le plus fréquent, car d’une part il offre plus de stabilité au cycliste et d’autre part, on n’a pas l’impression que c’est un VEA. En essayant votre vélo en magasin, optez pour le modèle qui vous confère plus de confort dans la conduite.

 

Le mode de transmission de vitesse

Ici, vous aurez le choix entre la transmission par dérailleur classique et la transmission par moyeu. La première évite les pertes de rendement lorsque vous changez de vitesse, tandis que la seconde permet un changement de vitesse plus doux. Si vous n’êtes pas expert en conduite de vélo ou si votre deux roues est destiné à la ville, le mode de transmission par moyeu est plus indiqué, car elle évite le déraillement. Si vous êtes un cycliste de haut niveau, ou si vous vous comptez conduire en dehors de la ville, n’hésitez pas à essayer le dérailleur classique.

 

Le type d’assistance souhaitée

Deux types sont à retenir :

  • Assistance par capteur de pédalage : c’est le plus commun. Elle tient compte de la rotation du pédalier
  • Assistance par capteur de couple : elle tient compte de la pression que vous exercez sur le pédalier pour vous aider. Pour les trajets ayant beaucoup de relief, il serait idéal.

Quel que soit le type d’assistance que vous avez, le cadran de commande est disponible en cas de besoin.